Posts Tagged ‘PEDOPHILIE’

PEDOPHILIE ET CINQUIEME REPUBLIQUE

March 10, 2010

En 1842, la Scala commande un opéra à l’un de mes ascendants, Nabucodonosor, et c’est un immense triomphe.

C’est dans cette œuvre, qu’ apparaît le génie novateur de Verdi : un langage lyrique violent et populaire, où le peuple émerge à travers les chœurs comme un personnage épique et indestructible.

Je vous transmets certaines questions qui devraient vous amener à comprendre les dérives d’un SSystème.

1 : La Boîte (DGSE) a perdu deux de ses hommes le 30/03/09 par la déflagration des explosifs

placés sur un véhicule.

Mais pour quel type d’entraînement, certainement pas d’OP du style SATANIC ?

La DGSE compte 4.500 agents, dont 3.200 civils, et 1.300 militaires pour un budget de 450 millions d’euros, sans compter les fonds spéciaux. Elle appartient à la communauté française du renseignement (14.000 hommes et femmes) et a succédé en 1982 au Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (Sdece).

2 : Les Réseaux Pédophiles sont le socle qui canalise de nombreuses actions des services de renseignement.

3 : Les Politiques Français et Etrangers couvrent ces réseaux car beaucoup trop de notables y participent.

4 : Marcel VERVLOESEM est torturé quotidiennement.

5 : BOULIN aurait été assassiné par le réseau FOCCART pour couvrir la corruption politique.

6 : Le 11/09/01 des explosifs militaires auraient été utilisés à NY pour les deux tours du WTC.

7 : JPK serait mort pour 300 Millions d’Euros , BEREGOVOY pour 3,5 Milliards de dollars versés en SUISSE.

8 : La Cinquième République a révélé intégralement le pouvoir des affairistes de la Franc-Maçonnerie et du code 322.

Le Virus ANTI-POLITICO-PEDOPHILE se propage donc désormais comme une traînée de Poudre sur L’UE :

Liste des REVOLUTIONNAIRES COURAGEUX qui refusent ou ont refusé avec courage de se taire :

Martine MANGIONE

Serge Garde

Laurence Beneux

Procureur Bréard

Jean Pierre Mocky

gendarme Gut Geubels (RIP)

Capitaine de police Alain Vidal

gendarme jambert(RIP)

inspecteur Jean-marc Houdmont (RIP)

gendarme roussel

policier marc silva

patricia poupard

gendarme stan maillaud

fils de juge assassiné Charles et diane Roche,

Les princesses de croy

Maria Maoloni,

Karl zéro,

olivier Bonnet,

Marcel Vervloesem,

Martine Nisse,

Martine Bouillon,

george glatz,

Jan Boeykens,

Mais aussi :

Le Policier Patrice VERDI qui a été déclaré sain d’esprit par le Professeur ROURE (C’est ennuyeux pour BCP de MONDE)

Les 15 parlementaires qui demandent des explications sur la mort du juge Pierre Roche, et tant d’autres qui dénoncent ces crimes odieux et

sont aussitôt traités de FOUS ou de menteurs.

MESSAGE PERSONNEL

A TOUS LES CITOYENS

PROTEGEZ VOS LIBERTES , ELLES DISPARAISSENT COMME VOS ENFANTS !

PS : A CANNES ON ENFERME PAS LES ORDURES

ON LES PROTEGE DEPUIS TROP LONGTEMPS!!!

PEDOPHILIE ET CINQUIEME REPUBLIQUE

Jean-Pierre MOCKY

CENSURE

Avec Les ballets écarlatesJean-pierre Mocky s’attaque à l’un des sujets les plus douloureux de notre société : la pédophilie. Si le cinéaste a déjà traité ce thème (Noir Comme Le Souvenir et Le Témoin), il l’aborde ici de manière abrupte et violente. Entre militantisme forcené et dénonciation agressive, Les ballets écarlates s’impose comme le film le plus éprouvant jamais réalisé par Mocky. Dès les premières minutes, il dévoile ses intentions : des enfants de 7 à 10 ans, réunis dans une belle et immense demeure, se dénudent et rejoignent un salon où les attendent des notables pervers et obscènes. Le ton est donné. Jean-pierre Mocky filme la scène avec toute la froideur et la cruauté qu’exige un tel sujet. A l’origine du scénario, l’enlèvement de la petite fille d’un journaliste de France Info. Libérée trois jours plus tard, la fillette traumatisée n’a pas prononcé un mot depuis des mois. “La presse s’empare de ces crimes, mais elle parle moins des jeunes victimes de rapt qui reviennent à la maison”, explique le réalisateur. D’où l’intrigue des ballets écarlates. Celle de cette mère qui voit débarquer chez elle un enfant échappé du réseau pédophile et qui décide de faire justice elle-même. Avec Les Ballets écarlates, Mocky se montre radical et sans compromis.

http://www.dailymotion.com/video/xc76px_jean-pierre-mocky-et-la-pédophilie_news

MARCEL VERVLOESEM EST UN DETENU POLITIQUE BELGE QUI EST EMPRISONNE

ET ISOLE ACTUELLEMENT POUR LA PROTECTION JUDICIAIRE ET POLITIQUE

DES RESEAUX PEDOPHILES MAFIEUX QUE CET HOMME A DENONCE PUBLIQUEMENT.

LIBERONS CET HOMME MOURANT DES TORTURES MORALES ET PHYSIQUES QUE L’UE

FAIT SUBIR A CE DREYFUS DU XXIe SIECLE.

Lettre ouverte à un Héros Contemporain Monsieur Marcel VERVLOESEM

October 7, 2009

places des citotens

Cher ami,

Je vous écris de CANNES, cette belle ville de France où les criminels semblent être sédimentés au pouvoir politique local dans l’indifférence ou la peur des concitoyens.

Je vous écris de France, ce beau pays, où JAURES, SARTRE, CAMUS n’auraient jamais imaginé malgré le communisme, une dictature d’Etat aussi bien établie dans le confort d’une démagogie qui supprime toutes formes d’opposition sociale par des moyens policiers, judiciaires ou économiques probants.

Je vous écris tout simplement mon ami afin de vous avertir que nous sommes devenus des frères dans la dénonciation des crimes et délits d’ETATS qui tentent de nous faire taire par des moyens directs ou détournés.

Je vous écris car j’ai le sentiment que mes lettres ne vous parviennent plus car je divulgue au Monde médusé les conditions scandaleuses d’une détention, la vôtre, mais aussi un système de pensées et d’actions qui permet à des pédophiles d’accéder à des fonctions sociales élevées alors que les résistants que nous sommes, sont pourchassés, harcelés et menacés de toutes les manières possibles et imaginables par des esprits pervers.

Je vous écris car ma foi en l’homme n’admet pas la peur de tous ces criminels et n’admettra jamais la dictature qui nous est imposée quotidiennement.

Je vous écris encore et toujours afin de vous assurer de mon soutien inconditionnel et que le vouvoiement que j’use dans cette lettre ouverte démontre uniquement tout le respect et l’amour que je vous porte.

En Mai 1993, j’entrais en fonction au service de la Nation, je me sentais souvent étranger au Monde mais pas à la souffrance des hommes, je parlais à tous les gens, j’essayais d’aider les plus pauvres, je ne travaillais donc pas comme un Policier mais comme un citoyen au milieu d’autres citoyens, égaux en tous points à ma fonction.

Depuis 2001, j’ai connu l’humiliation, la prison, le harcèlement financier, moral, judiciaire, politique et brusquement le regard des gens s’est transformé, j’étais devenu le corrompu, le voyou, le délinquant, toute cette bonne société me tournait le dos car elle savait que la pédophilie existe mais refusait d’y croire, le peuple avait scellé presque définitivement sa destinée, il préférerait désormais me considérer comme un traître, il ignorait certainement qu’à travers mes condamnations, c’était la population que l’on visait et tous les fonctionnaires de Police ou de Justice que l’on prévenait du sort qui pouvait leur être réservé.

Nous sommes le sept octobre 2009, la dictature s’est imposée de facto, personne n’a protesté ni les journalistes, ni les intellectuels, ni les ecclésiastes , tout le monde semble se complaire dans une France qui se débarrasse de ses chômeurs , de ses malades, de ses hommes ou femmes qui n’aspirent qu’à la liberté fondamentale de pensée et d’agir dans l’intérêt de tous et non pas dans leur propre intérêt.

La peur est palpable, les gens se taisent ou se suicident car ils ne souhaitent pas combattre un système aussi pervers et corrompu.

Pourtant, vous, Monsieur Marcel VERVLOESEM, vous le faîtes depuis plus de dix ans, vous avez sacrifié votre santé pour cette noble cause qui nous est et sera toujours commune quelle que soit notre destinée.

Par ce combat symbolique, nous serons reconnus dans l’avenir avec les membres honorables de nos associations comme les rares personnes qui n’ont jamais eu peur du système et ont combattu le despotisme institutionnel.

J’espère que vous serez libéré prochainement car si l’écrivain russe Alexandre SOLJENITSYNE a vaincu le GOULAG et donc le KGB, c’est avec de simples mots que l’histoire a changé.

Je vous embrasse comme le ferait un compagnon d’arme, un frère de sang.

Patrice VERDI

Europe 2009 : Pas de Censure pour les Sites Pédophiles !

September 11, 2009

drapeaux-europe

Considérant que les enfants utilisent de plus en plus les nouvelles technologies et considérant qu’une partie de plus en plus importante de la vie sociale des enfants et des jeunes se passe en ligne, avec l’utilisation d’instruments de communication et de technologies avancées en constante évolution; considérant qu’en conséquence, l’Internet est de plus en plus utilisé par les délinquants sexuels avérés et potentiels pour préparer l’abus sexuel d’enfants, en particulier en recourant à la sollicitation à des fins sexuelles (“grooming”) et à la pédopornographie;

[Le parlement Européen] adresse au Conseil les recommandations suivantes :

  • criminalisation des fournisseurs de forums de discussions pédophiles ou de forums pédophiles sur Internet;
  • mesures visant à garantir que les États membres, dans le cadre d’une stratégie globale en matière de coopération diplomatique, administrative, juridique et policière internationale, agissent de façon appropriée en vue du retrait à la source de tout document illégal lié à l’exploitation des enfants, conférant ainsi aux victimes une protection maximale, et travaillent de concert avec les fournisseurs d’accès à Internet pour désactiver les sites web qui commettent régulièrement, ou font état de la possibilité de commettre, des infractions établies conformément à la décision-cadre;
  • soutien aux actions de la Commission visant à évaluer, conjointement avec les principaux émetteurs de cartes de crédit, la possibilité technique de fermer ou de bloquer de toute autre manière le système de paiement en ligne des sites internet impliqués dans la vente de matériel pédopornographique sur Internet; encouragement d’autres acteurs du monde économique, par exemple les banques, les bureaux de change, les fournisseurs d’accès à Internet et les moteurs de recherche, à participer activement aux activités de lutte contre la pédopornographie et contre toute autre forme d’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales;
  • incitation des États membres à fournir aux parents des programmes faciles à gérer qui leur permettent de bloquer l’accès des enfants aux sites internet pornographiques;

Vous aurez certainement noté qu’il n’est à aucun moment question de censurer les sites pédophiles.

CSM et PEDOPHILIE : Une ILLUSION DISCIPLINAIRE….

September 1, 2009

Association DEFENSE des CITOYENS/APS

3, allée de la Puisaye

92160 Antony

au Docteur Roland COUTANCEAU Psychiatre

22, rue de Châteaudun

92250 La Garenne Colombes

Objet : Examen psychiatrique JOUBREL                        Le 13.06.2004

Copie : M. le Garde des Sceaux, CSM large diffusion

Envoi par télécopie

Monsieur l’auxiliaire de justice,

Vous  pratiquez, dans des conditions qui nous paraissent contraires à la déontologie et à l’éthique de votre profession, des examens psychiatriques sur des personnes  placées en garde à vue accompagnées et menottées à votre  Centre Médical Psychiatrique, sis 22 rue de Châteaudun 92250 La Garenne Colombes, à la demande d’une autorité judiciaire qui attend de votre action des attestations de complaisance comme celle fournie, par exemple,  pour condamner notre adhérent M. NGOM PRISO Siegfried

Votre collègue MARTORELL qui exerce à Senlis , contre mon gré, a  pratiqué lors de ma garde à vue de + de 35 heures au commissariat d’Antony du 02.01.2003, à ce jour non encore élucidée, une analyse jamais communiquée par la justice après que j’ai subi des violences policières occasionnant 8 jours d’ITT sur une personne vulnérable invalide de 57 ans atteinte d’une leucémie.

Vous n’avez jamais répondu à nos courriers pour justifier de vos comportements mais vous avez un avis sur tout sauf sur vos propres pratiques.

Vous êtes inscrit, aux termes de l’article L 4111.1 du code de la santé publique, au Tableau de l’Ordre des médecins et vous êtes présenté :

« Psychiatre, psychanalyste
Ancien consultant au centre national d’observation de Fresnes
La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine)
Le docteur COUTANCEAU est directeur du centre médico-psychologique pour adultes de la Garenne-Colombes. Il est responsable d’une consultation spécialisée de prise en charge de victimes et aussi d’auteurs de violences familiales et sexuelles. Il enseigne en psychiatrie et en psychologie légale. Psychanalyste et psychiatre, il est aussi expert auprès de la cour de cassation. Il pratique des thérapies individuelles, des thérapies de groupe, des entretiens de couples

Vous participez, dans le cadre de l’association française de criminologie, au cycle de conférence 2001 séance n° 4 du 24 avril et auteur de « l’expertise de pré-libération conditionnelle des agresseurs sexuels »,

Vous vous êtes présenté au Sénat : «  Je suis expert près des cours d’appel depuis plus de quinze ans. Je suis, depuis une dizaine d’années, psychiatre consultant au Centre national des prisons de Fresnes, un lieu où passent après assises tous ceux qui ont un reliquat de peine de plus de dix ans, et j’ai créé il y a quelques années une consultation en criminologie clinique et en psychiatrie-psychologie légale s’adressant d’abord aux victimes puis, à partir de 1991-1992, aux sujets transgressifs, en particulier aux délinquants sexuels.
Par ailleurs, j’ai participé à des travaux de commission qui sont cités dans le projet de loi, notamment ceux de la Commission Balier sur le traitement des agressions sexuelles. J’ai aussi été entendu, par la Commission Cartier et j’ai participé à la Commission sur l’expertise de pré libération conditionnelle avant la sortie de prison
.
Par l’intermédiaire de l’Association de psychiatrie et psychologie légale, dont je suis le président, nous avons un réseau, notamment, avec nos collègues francophones belges et canadiens qui s’occupent du même problème ».

Comme vous êtes peu soucieux de l’éthique et de nos légitimes demandes, d’autant plus qu’il y a lieu de vérifier la validité des examens psychiatriques lors d’une garde à vue après des violences policières sur des personnes vulnérables atteintes dans leur intégrité physique dans des conditions de détention, d’hygiène et psychologique pour le moins, nous semble t’il, incompatibles avec les conditions d’examens de la médecine psychiatrique…, nous vous avons cité dans une plainte avec constitution de partie civile  rendue immédiatement  irrecevable par la non moins médiatique et peu probe juge d’instruction Claude CHOQUET avec la complicité de la Doyenne COLIN signataire de l’appel des 104 magistrats en 1997 ce qui en dit long sur sa personnalité….vous qui en savez long sur le sujet.

Aujourd’hui, à la demande de sa caste, vous intervenez pour sauver le magistrat pédophile JOUBREL celui là même qui a requis contre moi en 1997 devant la 7ème chambre des appels correctionnels de Versailles une peine de prison d’1 mois pour avoir dit à  un flic “vous vous prenez pour STARKY”! N’en déduisez pas hâtivement qu’il s’agisse d’une rancœur de ma part psychologiquement atteint de….(merci de me communiquer votre analyse du 02.01.2003).

Morceaux choisis :

« C’est un homme qui a eu des problèmes de vie conjugale très importants. L’expert, M. Coutanceau l’explique très bien. Mais c’est un homme qui n’a donc absolument aucun trait de personnalité pédophile, M.Coutanceau, l’a dit clairement dans le dossier. Ni pervers, ni pédophile, aucun risque de passage à l’acte. Donc, c’est quelqu’un qui a été [sur l’Internet] par curiosité et a regardé parce qu’il avait une vie conjugale quasiment réduite à zéro. C’est ça la faute première. »

« C’est un comportement qui entraîne une sanction disciplinaire, c’est incontestable; mais ce que l’on va dire c’est que cet homme là ne mérite pas d’être chassé de la magistrature. La révocation ne s’impose au regard de ce comportement qui n’a eu lieu que dans l’intimité de la sphère privée. »

« Le nombre de photos que l’on a pu retrouver, c’est dix minutes de connexion sur la totalité. »

« Il a, à une reprise, échangé des photos. On est au mois de mai 2002. 0n ne dit pas que c’est rien. On ne conteste pas qu’il y ait une faute disciplinaire. On ne dit pas qu’il y a rien dans le dossier. On dit que l’on s’est trompé  de sujet. Les faits qui lui sont reprochés ne sont pas à la hauteur de la gravité qui avait été annoncée initialement dans ce dossier. »

« C’est ça qu’on veut dire. Donc il y a une faute mais on estime qu’au regard du parcours de cet homme qui est un  magistrat qui est totalement exemplaire sur le plan professionnel et qui a toujours donné satisfaction, qui a toujours été très bien noté, on peut lui laisser une chance de rester magistrat parce qua la faute à nos yeux n’interdit pas d’être magistrat. »

« Il y a une réelle disproportion entre les faits commis et la publicité que l’on fait autour de ce dossier. On se pose la question de savoir, un magistrat est un citoyen comme les autres et doit être jugé comme un citoyen lambda. »

Donc il y a une faute mais on estime qu’au regard du parcours de cet homme qui est un  magistrat qui est totalement exemplaire sur le plan professionnel et qui a toujours donné satisfaction, qui a toujours été très bien noté, on peut lui laisser une chance de rester magistrat parce qua la faute à nos yeux n’interdit pas d’être magistrat.

Votre intervention “télécommandée” fait de vous, en toutes occasions de cette nature, le fidèle allié de la délinquance de la magistrature et vous êtes à l’origine de nombreuses condamnations de citoyens, comme celles de M. NGOM PRISO Siegfried qui ne peuvent même pas avoir un recours dans notre République bananière.

C’est un devoir civique que de dénoncez vos pratiques destinées à la condamnation  d’innocents attendue par des magistrats “psychologiquement déstabilisé” ou des interventions aux profits exclusifs des magistrats délinquants sûrs de leur impunité qui perpétueront leurs exactions sur nos enfants et petits enfants….

Etrangement d’ailleurs, un autre de nos adhérents et notre association mettons en cause M. Yves BOT, alors Procureur de la République de Nanterre, dans une affaire de NECROPHILIE qu’il n’a pas voulu sanctionner s’agissant pourtant du viol, au funérarium de Nanterre, d’une jeune fille de 16 ans qui venait de se pendre. Nous en reparlerons….

Le Magistrat CONSTANTIN, violeur de 2 fillettes, a été sanctionné en “catimini” à 10 mois de prisons avec sursis et mise anticipée à la retraite l’abbé BISSET, pour les mêmes faits a écopé de 18 années fermes????

En 40 ans, le CSM aurait fait condamner seulement 4 magistrats, combien ont été innocentés et continuent à violer des fillettes? Vous êtes l’expert en matière d’agressions sexuelles n’est ce pas?

Le Président

25 mai : Journée Mondiale des enfants disparus

August 28, 2009

25 mai : Journée Mondiale des enfants disparus

25 mai : Journée Mondiale des enfants disparusCréée pour renforcer la lutte contre la pédophilie et les réseaux pédo-criminels, cette journée mondiale est soutenue par différentes instances, notamment européennes.

En France, environ 40.000 enfants disparaissent chaque année mais fort heureusement, la très grande majorité est retrouvée dans les huit jours.

Cependant, certains de ces enfants sont exploités dans des réseaux pédophiles, et ne sont parfois jamais retrouvés.

Pour cette raison, la commission européenne insiste sur la nécessité d’une coopération internationale pour éradiquer les crimes sur internet, la pédo-pornographie et l’exploitation des enfants.

Les ministres de la Justice et de l’Intérieur du G8 ont aussi indiqué vouloir intensifier la lutte contre la pédo-pornographie sur internet: “Nous dénonçons catégoriquement ceux qui exploitent sexuellement les enfants en produisant des images de leurs crimes sexuels et en distribuant ou en collectionnant de telles images”.

Des discussions sont également en cours pour impliquer les fournisseurs d’accès internet dans cette lutte.

Soutenue par la commission européenne, une association internationale rassemble depuis 1996 des informations sur les enfants disparus… Child Focus est d’ailleurs en train de mettre en place un numéro de téléphone d’appel international, le116000.

Site officiel…

Festival de Cannes pour un policier municipal

August 27, 2009
Brigadier Chef Patrice Verdi et Bernard Brochand, Maire de Cannes
 

Encore des personnalités accusées de pédophilie dans une institution française, qui ont été blanchies sans jugement par une cabale judiciaire contre celui qui a exposé le dossier. Le magistrat déculotté est-il dans les parages?

Le Brigadier Chef Verdi avait la cote : 18.5/20, notamment pour avoir informatisé son service, à la police de Cannes. En été 2001, il rédigea un rapport sur une pensionnaire des Orphelins d’Auteuil, noble institution à qui la justice française confie 9000 jeunes, qui se plaignait d’abus sexuels de divers notables, parmi lesquels un ami de Bernard Brochand, le Maire de Cannes. La France venait d’être frappée par l’attention des médias apportée au dossier Zandvoort, soit 88 539 photos d’abus d’enfants, connexe à plusieurs scandales de pédophilie impliquant des institutions françaises et des hauts magistrats, dont l’un qui figure déculotté au fichier.

Peu après avoir transmis son rapport à sa hiérarchie, Patrice Verdi rencontra Mr et Mme Raca, un couple de petits vieux, particulièrement sympathiques, qui faisaient l’éloge de la Police de Cannes et des institutions de la République Française. Ils lui offraient 3000 euros pour effectuer à Paris, en dehors de son territoire, une enquête sur Patrick Beynes, le fiancé de leur fille Fabienne. Ils souhaitaient savoir s’il figurait au STIC, (Système de Traitement des Infractions Constatées), une base de données qui aligne les noms de millions prévenus et victimes et d’où, selon le Syndicat de la magistrature, nul n’est certain de disparaître, même au cas où les tribunaux ne trouvent aucun coupable. Le STIC venait d’être légalisé en toute confidentialité après avoir été accessible durant 6 ans en toute illégalité, quand Patrice Verdi demanda à un ami de le consulter. Le fiancé avait effectivement un casier judiciaire, mais les gentils petits vieux ont accusé le Brigadier Chef d’escroquerie avant de disparaître. Cela suffira à marquer la fin de sa carrière.

L’extraordinaire, est que plusieurs montages identiques ont été réalisé pour ruiner Marcel Vervloesem, après qu’il ait exposé le fichier Zandvoort. La seule différence est que ne parvenant pas à coincer son citoyen, la justice belge lui a rajouté des viols et a décuplé les fautes de procédure pour l’envoyer en prison, en dépit des preuves médicales de son innocence.

Palais de Justice de Nice
 

Michel Valiergue, l’avocat de Patrice Verdi, lui assura que le dossier était vide. Le STIC n’avait pas porté plainte et il serait libéré dans les deux heures, selon lui, mais le policier a été incarcéré dans le quartier de haute sécurité de la prison de Draguignan, durant 44 jours. Quand son propre avocat signa une injonction thérapeutique visant à le faire interner en psychiatrie pour avoir demandé à un copain de consulter un casier judiciaire, Patrice Verdi comprit qu’il s’agissait avant tout d’anéantir la crédibilité du procès-verbal exposant les notables de Cannes avec les Orphelins d’Auteuil. Par chance, le Professeur Roure, expert psychiatre auprès de la cour d’appel d’Aix-en-Provence, s’y opposa et le déclara sain d’esprit.

Patrice Verdi demanda à Mme Maugendre, magistrat instructeur, d’enquêter sur les liens entre les persécutions et l’embarrassante affaire de pédophilie. Il lui demanda aussi d’enquêter sur les qualités et aptitudes morales exceptionnelles du Procureur Doumas, en matière de classement vertical de dossiers impliquant des personnalités, mais en vain.

Le Brigadier Chef n’a pas pu récupérer son poste, malgré une décision de justice et une commission disciplinaire qui lui reconnaissent la présomption d’innocence. Le Maire de Cannes eut l’originalité d’émettre des fiches de paye farfelues, où son septième échelon disparut. Cinq ans plus tard, il le radia de la police, le tribunal des référés refusant d’annuler une faute de procédure, jugeant qu’il n’y avait pas d’urgence. Les procédures normales sont frappées de manoeuvres dilatoires.

Laissé sans les moyens de subvenir aux besoins de sa famille, Patrice Verdi a eut la chance que ses parents aient pu l’accueillir, avec femme et enfants. Entre-temps, la quatrième chambre du Tribunal Administratif de Nice est dessaisie de l’affaire, qui pour raisons inconnues est confiée à la septième chambre, qui traite avec la troisième chambre, tous les dossiers singuliers le concernant. Entre-temps, la quatrième chambre du Tribunal Administratif de Nice est dessaisie de l’affaire, qui pour raisons inconnues est confié à la septième chambre, qui traite avec la troisième chambre, tous les dossiers singuliers le concernant. Patrice Blanc, Président du Tribunal, lui a signifié qu’un Moyen d’Ordre Publique rend irrecevable tout moyen de défense enregistré plus de deux mois après la saisine du Tribunal. En résumé, un dossier qui met des années à être jugé afin d’accorder le minimum vital prévu par les lois européennes, peut devoir être objet de nouvelle procédure tous les 2 mois pour faits nouveaux !

Bâtonnier Valiergue et René Leporc
 

Michel Valiergue est devenu bâtonnier et ne trouve pas d’avocat pour assurer l’égalité des armes à son ancien client. Il a l’originalité de défendre un éditeur, déjà condamné pour faillite frauduleuse et escroquerie, à qui son ancien client repproche le vol de sa propriété intellectuelle.

René Leporc, alias René Delerins, tenait une maison d’édition avec Michèle Mercier, allias “Angélique”, célèbre actrice française, depuis Chevalier des Arts et Lettres. Patrice Verdi a conclu avec René Leporc un contrat lui assurant un bénéfice de 10% de droits d’auteur de son livre “le serment d’hypocrite”, en 1997. L’éditeur disparut avec l’unique copie du contrat, sous prétexte de le faire enregistrer chez un notaire et la maison d’édition ferma.

René Leporc a été condamné en 2008, à 18 mois de prison ferme et 150 000 euros de dommages et intérêts, pour n’avoir laissé que des dettes à Michèle Mercier, en dépit du succès de “Merveilleuse Angélique ” et “Angéliquement Vôtre”, vendu dans toutes les gares. Patrice Verdi découvrit alors, que son livre était en vente dès 1997, sous le numéro ISBN original, sans qu’il n’ait perçu le moindre droit d’auteur. La vente d’une nouvelle édition sur les sites Internet de la FNAC, CHAPITRE et AMAZON, a simplement été suspendue, donc sans plus de possibilité produire des droits d’auteur accessibles.

La violation systématique des dispositions fondamentales du droit international en matière de minimum vital et d’indigence, fait apparaître le sceau du réseau, comme partout:

  • Le Conseil Général, chargé d’assurer que chaque citoyen puisse accéder aux mêmes services et bénéficier des mêmes droits, refuse à Patrice Verdi le Revenu Minimum d’Insertion et lui réclame un dit indu de paiement de 686,66 euros.
  • Le Receveur Percepteur Municipal, qui contrôle la gestion financière des fonds publics français, lui réclame 5 336,07 euros pour des raisons farfelues, sachant qu’il ne perçoit que le minimum légal insaisissable, lui permettant tout juste de couvrir ses soins de santé.
  • A présent, l’administration chargée “d’optimiser le fonctionnement du système de soins en y plaçant le médecin traitant au cœur”, lui coupe ses dernière ressources, parce qu’une attaque cardiaque l’a mené aux urgences d’un hôpital, plutôt qu’à une convocation dans leur bureau.

Ironiquement, une employée des “Orphelins d’Auteuil” (l’institution qui n’a pas jugé utile de demander une enquête sur les faits que la jeune fille avait exposé à Patrice Verdi), a porté plainte pour agressions sexuelles et harcèlement moral et sexuel de sa supérieure hiérarchique. La direction s’est contentée de muter les deux femmes dans deux établissements différents, après le dépôt de la plainte !

Jacqueline de Croÿ – 25 août 2009